Le temps d’une réflexion

Le temps d’une réflexion

Il y a un mois, un jeune homme est venu me voir parce que ses genoux le faisaient souffrir. Il avait l’air vidé et éteint, comme au lendemain d’une fête passablement agitée. La vitalité dans son ventre paraissait faible, et pourtant son corps était raide et tendu. Visiblement, quelque chose l’avait ébranlé et poussé au bord de la dépression. Il disait que tout le faisait douter de ses capacités et de sa propre valeur, tant sur le plan individuel que professionnel. Sombrant dans l’abandon, il n’avait plus qu’à souffrir.

J’avais la main sur son ventre, et je sondais l’état des tensions qui convergeaient dans la région de l’estomac. Sans mot dire, j’attirais toute l’attention de son corps à cet endroit précis. Puis, lorsque la force arriva à son point culminant, je luis dis très calmement pour qu’il puisse relier mes mots à ses sens: “il y a de la force dans votre ventre. De quoi vous plaignez-vous? Croyez-vous sincèrement que nous venons au monde juste pour souffrir et mourir?” Les tensions de son ventre cessèrent de bouger un instant, et je continuais : “tous les jours, votre corps respire et s’anime. Il œuvre pour relâcher les tensions pendant votre sommeil, digérer ce que vous mangez, éliminer les déchets et régénérer des millions de cellules chaque jour. Pensez-vous qu’il fasse cela juste pour le plaisir de souffrir davantage ?” Il me regarda interloqué. A cet instant précis, dans un bruyant gargouillis, son corps relâcha d’un seul coup toutes les tensions qui emprisonnaient l’estomac et la rate. Finalement, son thorax s’est relâché prenant l’air à plein poumons comme par soulagement.

De nos jours pratiquement tout le monde souhaite être en bonne santé, mais beaucoup trop de gens ne découvrent leur corps que lorsqu’ils tombent malades. Or ce corps est la seule chose tangible qui nous permette de constater et d’affirmer notre présence en ce monde. C’est un capital fort en possibilités que nos parents ont investis dans la banque de la vie. C’est à nous, par la suite, qu’il revient de faire fructifier ce capital afin d’en libérer le véritable potentiel. Pour arriver à nos fins, nous avons besoin de porter un regard neuf sur ce que sont la vie et la santé.

Extrait du livre : Etre humain dans son corps, Olivier Nesmon (2003, p. 86-87).

J’ai écrit ce livre à l’intention des personnes qui s’intéressent à la vie, au corps et à la santé. Toutefois, je ne sais pas s’il vous intéressera puisqu’il ne contient pas de solutions toutes faits pour « guérir » des problèmes.

Le livre « être humain dans son corps » s’adresse plutôt aux personnes qui, dans la quête d’un meilleur équilibre de vie, comprennent la pertinence de réfléchir sur eux-mêmes, avant d’imposer leurs désirs de changement à leur corps.

Vous pouvez télécharger ce livre en version numérique le site toucherlavie.com.

Vivez pleinement !

Olivier