Comment utilisez votre physiologie pour orienter votre vie

Le mental est trop stimulé

DSC_0127

Si vous êtes normal(e), vous savez combien la vie est soumise à des pressions et à des stimulations quasi permanentes. Ces stimulations arrivent souvent avec des impressions d’urgence telles qu’elles ont le pouvoir de surcharger votre mental et de vous déstabiliser. Quand le mentale est en surcharge, il s’en suit des effets stressants qui vous détournent de votre chemin, et de votre capacité à vous épanouir.

Ces états de stress permanents vous déconnectent de votre intuition, et anéantissent les repères qui vous relient à votre corps, et à la vie en vous. Ignorer ces signes, c’est mettre en péril votre santé et l’équilibre de votre corps.

Des solutions qui ne marchent pas

Hyper stressés et préoccupés, la plupart des gens qui me consultent ne cherchent pas à savoir quels sont leurs véritables besoins. Cependant, ils veulent un résultat rapide. Beaucoup ont recherché parmi des techniques applicables “à-la-va-vite” et sans discernement, parce que c’est comme ça qu’on fait aujourd’hui.

Malheureusement, en agissant ainsi, ils ne tiennent pas compte de leurs particularités propres et courent le risque de “manquer le but”. Dans l’intention de reprendre la situation en mains, mon rôle consiste à les recadrer, et à les aiguiller vers  la part d’eux-mêmes qui invite le problème dans leur vie.

“Si votre âme n’a rien à gagner dans le changement tant désiré, votre satisfaction ne durera pas. Rapidement, vous serez de nouveau confronté(e) aux mêmes problèmes.”

Ecouter l’inconscientIMG_4698

Puisque le monde va vite et que vous n’avez pas de temps à perdre, il vous faut le moyen d’aller droit au but. C’est-à-dire  comprendre clairement ce qui ne va pas dans votre expérience en prétant attention aux messages que l’inconscient vous envoie en passant par le corps, ou par les circonstances de la vie. Ensuite il  faut répondre de façon adaptée, en fonction de vos besoins propres, sans dogme et sans conditionnement.

Mon propre vécu de la situation

Pendant près de 20 ans, j’ai eu la chance de côtoyer deux maitres. L’un était spécialiste du corps et de la guérison, l’autre spécialiste de la pensée et du changement. J’ai étudié avec beaucoup d’enthousiasme ces deux matières  qui se complétaient parfaitement,sans réellement trouver comment les unir sur un même plan.

Jusqu’au jour où je me suis retrouvé dans une situation très douloureuse qui m’avait complètement anéanti. Je vivais une séparation pénible où mes valeurs se retrouvaient soudainement chamboulées, et où mon coeur faillit se briser. Derrière la souffrance, je pouvais reconnaitre tous les signaux corporels de mon corps qui luttait pour respirer, alors que mon esprit semblait avoir perdu toute résilience.

Il fallait que je me ressaisisse au plus vite, mais j’avais perdu tous mes moyens. En dépit de l’incompréhension et de la douleur, je devais redevenir opérationnel sans tarder. Bien que je disposais d’outils intéressants pour réguler ce genre de problématique, quelque chose dans mon esprit s’était brisé et refusait de coopérer. Je n’avais plus de motivation. La seule chose qui pouvait encore me stimuler, c’était mon devoir envers ma mission. Je n’avais pas de blessure corporelle, et je n’étais pas “malade”, mais mon esprit n’était plus mon allier et refusait de coopérer. J’ai du apprendre à agir autrement en laissant ma tête tranquille, et en passant par la physiologie. C’est-à-dire que j’ai du intervenir sur mon corps pour changer ma perception du drame.

Au début ce n’était pas facile. Je ne savais pas à quel résultat m’attendre.  J’ai d’abord utilisé une technique d’ajustement corporelle pour soulager mon coeur.  Mon thorax s’est détendu un peu, et je pouvais sentir mon espace intérieur se dénouer. J’ai continué ainsi pendant plusieurs jours pour constater que je devenais progressivement plus serein. En quelques jours la tristesse avait disparu, et en quelques semaines je n’avais plus de douleur. Finalement, j’ai tiré les apprentissages de cet évènement, et j’ai compris ma part de responsabilité dans ce qui m’était arrivé. J’avais élargi ma vision sur la vie. Je n’étais plus victime, et je pouvais laisser un jour nouveau poindre dans mon horizon.

Simplement en aidant mon corps à revenir à son état d’équilibre, j’avais découvert une façon douce et tout à fait naturelle de faire le deuil d’un amour perdu.

Mais ce n’est pas tout.  Afin d’être sûr que je ne m’étais pas leurré, j’ai travaillé ce principe avec de nombreuses personnes prises dans des situations de vie similaires ou très différentes. Chaque fois, nous avons constaté les mêmes résultats : Une libération de l’esprit lorsque le corps revenait à son état naturel d’équilibre. Cela s’est révélé vrai dans chaque situation. Qu’il s’agisse de questions de santé, de performance au travail, ou de plaisir de vivre.

J’en suis arrivé à la conclusion suivante :
Lorsque la vitalité revient en son centre, le corps et l’esprit se réharmonisent spontanément l’un par rapport à l’autre. C’est alors la vie toute entière qui retrouve le fonctionnement optimal prévu par la nature. Cela ne se fait pas toujours en un instant. Il faudra souvent persévérer jusqu’à ce qu’un nouveau dynamisme s’installe durablement.

Ceci m’emmène à ce concept  :

modern-pin-up-girlsFaire du problème, un levier pour changer

Votre corps est conçu pour guérir et s’améliorer. Votre cerveau est fait pour trouver des solutions et vous avez beaucoup plus de force que vous imaginez.

Plutôt que fuir une situation déplaisante, vouloir la contrôler, ou nier son sens en forçant le corps à guérir par exemple, accordez-vous un moment pour reconnaitre la présence du problème comme un fait. Puis utilisez ce fait comme levier vers la solution. Vous pouvez faire cela en utilisant votre corps pour reprogrammer votre perception et sortir de la problématique.

Maintenant, si vous craignez de faire des erreurs et de ne pas y arriver, rejoignez-moi au prochain atelier pratique. Je vous montrerai toutes les techniques dont vous avez besoin pour réussir.

J’ai mis toutes les informations importantes sur ce lien complémentaire

buttonAcheterNouveauarchives-2013

Vivez pleinement !
olivier Nesmon small blue

Prenez-vous en main ou tombez dans les oubliettes du système

22 000 emplois supprimés dans les hôpitaux d’ici à 2017

NouvelObsCet été, j’ai trouvé une information d’un magazine français (le Nouvelle Observateur) qui va sûrement inquiéter beaucoup de gens.

Il semblerait que l’État français s’apprête à supprimer 22 000 emplois dans les hôpitaux d’ici à 2017.  S’il est vrai que les services d’urgences et les autres services de soins généraux sont déjà débordés de travail, il est évident que cette décision ne fera qu’aggraver les choses. Il se pourrait qu’il devienne de plus en plus difficile de recevoir les soins adéquats dans des délais satisfaisants.

Cette nouvelle me touche parce que je pense qu’il y aura forcément une incidence sur la qualité des soins apporté à la population, ainsi que sur la disponibilité du personnel soignant. Il faut envisager que beaucoup de personnes ne pourront pas recevoir les soins dont elles on besoin à temps et, par dépit ou par manque de confiance, ces personnes tenterons de se soigner seules, sans garantie d’y parvenir pleinement.

Absence d’une culture de l’autonomie

Le problème, c’est qu’une bonne part de la population n’a pas développé une culture de la santé qui la rendrait autonome. Bien qu’il soit encore possible de nos jours de se soigner par des moyens naturels et alternatifs,  et malgré l’engagement de nombreux professionnels dans ce domaine, c’est encore insuffisant.  Beaucoup de personnes malades sont dans un état de dépendance tel qu’elles s’attendent à ce que le thérapeute, le médecin, ou le guérisseur fasse tout le travail de guérison à leur place.

Lorsque je suis revenu m’installer en France, et plus tard en Amérique du Nord, je disais souvent à mes étudiants que le jour viendrait où l’on ne pourra plus compter sur le système pour nous aider dans nos démarches de guérison et dans notre quête de la santé. Nous devons dès maintenant nous préparer à savoir nous débrouiller par nous-mêmes.

Ce temps est arrivé. Dans cette perspective, la meilleur façon que je connaisse est de s’intéresser à son corps et de se familiariser avec la force de vie qui s’anime de l’intérieur. Plus vous comprenez comment votre corps et votre énergie de vie s’accordent, plus vous apprenez à vous découvrir et à vous connaître, corps, coeur et esprit.

Au début, il se peut que votre motivation soit simplement d’améliorer votre santé. Mais rapidement, il faut dépasser ce niveau et devenir capable de s’ajuster sainement face aux épreuves.

Se familiariser avec la vie en soi, c’est faire le choix de la connaissance et de la confiance. Une confiance solide en la force de vivre du corps. Une force extraordinaire qui, par l’intelligence de l’homéostasie, reconstruit l’ordre salutaire prévu à l’origine par la nature.

Une question d’hygiène de vie et d’équilibre

Atelier remise en forme

Atelier remise en forme

Il existe de nombreuses façons de travailler son corps pour restaurer la santé et l’autonomie.

Toutefois, gardez à l’esprit le fait que la santé est plus une question d’hygiène de vie, et d’équilibre entre la tête, le corps et le coeur, que de techniques d’intervention.

Mon expérience personnelle conjuguée aux résultats obtenus par les membres de mes différents groupes d’étude, attestent que s’équilibrer et vivre pleinement est  plus simple qu’on veut bien le croire.

Certes, vous devrez fournir quelques efforts d’apprentissage et de pratique au début. Mais une fois que vous avez eu le “déclic”, vous sentir vivant et capable de dépasser vos limites apporte un sentiment d’assurance et de satisfaction irremplaçable.

Quelques exemples vécus

– Une ancienne étudiante est inquiète parce que son père de 67 ans, encore actif et dans la fleur de l’âge, souffre d’une tendinite au poignet. Le médecin lui a prescrit quelques séances d’infiltrations, chose courante. Cependant, le patient est retissent et souhaiterait une solution plus simple et naturelle.
Qu’à cela ne tienne. La tendinite vient toujours avec un durcissement du thorax. Puisque l’étudiante connaissait le principe des bains chauds, je lui suggérai d’enseigner à son père de faire des bains de bras le matin. Résultat, la tendinite disparut en quelques jours, grâce à cette technique.
Le papa était heureux de retrouver l’usage de ses mains et la cliente fut soulagée de constater que son père était encore très vigoureux.

Ma compagne à fait une indigestion la semaine dernière. Si vous avez déjà vécu cela, vous savez combien c’est douloureux, et comment cela peut gâcher tout une nuit.
Lors d’une indigestion, une vertèbre dans le dos s’est durcie et s’est affaissée. Il suffit de trouver cette vertèbre et de la redresser sur le rythme de la respiration. Ça ne m’a pris qu’une minutie. Les douleurs ont continué un court moment, puis ma compagne s’est endormie en même temps que Les douleurs disparaissaient. Le lendemain elle rayonnait comme si rien ne s’était passé.

– Un soir, un de mes étudiants me contacte parce qu’il s’est fait une luxation de la cheville et ne peut plus marcher. Comme je vis trop loin de son domicile, je demande à un autre étudiant plus proche d’aller au secours de son collègue. Il se rend promptement chez lui et applique la technique d’urgence apprise dans les ateliers.

Cette technique consiste à “désarticuler” la cheville autour de l’axe des malléoles. Plus tard dans la soirée, je reçois un email m’informant que la cheville du novice est rétablie.

Ne pas savoir poser les gestes justes est une anomalie

Pour certains ces quelques exemples paraitront bien banals. Pour d’autres, ça semblera invraisemblable. Pourtant, n’est-ce pas fascinant de pouvoir se remettre sur pied aussi facilement en ces temps où l’on a tellement tendance a dépendre des experts.

C’est devenu si facile de ne plus prendre d’initiative et de se laisser dépendre d’un système qui n’a plus rien à voir avec la vie des individus. Le système se soucie plus de sa propre survie que de remettre les gens sur la voie de la connaissance de soi et de l’autonomie.

C’est devenu si facile de ne plus prendre d’initiatives et se laisser dépendre de savoirs et de systèmes qui ne sont plus tout à fait en résonance avec le vécu des individus. Je crois qu’il faut se remettre sur la voie de la connaissance de soi et de l’autonomie.

Tracez votre chemin vers l’autonomie

Il faut palier à cette anomalie et encourager la population à retrouver sa force de vivre, et à redevenir autonome. Dans cette perspective, j’ai créé une série d’ateliers pratiques qui pourront vous aider à rétablir une hygiène de vie adaptée à vos besoins, ainsi qu’une bonne autonomie corporelle.

Ces ateliers sont un moment de rencontre avec soi-même. Un moment où vous lâchez vos préoccupations ordinaires pour vous retrouver, réapprendre à vous connaitre en refaisant le lien entre votre corps et votre vie intérieure.

Toutefois, les rencontre ne consistent pas à méditer, “faire de la respiration” ou des “étirements”. Non !

Ces ateliers vous plongeront dans le processus de reprendre votre corps en main en vue d’y remettre de l’ordre. C’est un peu comme passer “à la machine à laver”. Vous serez mis en contact directe avec vos propres gauchissements, notamment ceux dont vous n’avez pas conscience.

Enfin, grâce à des exercices pratiques, je vous donnerai les outils pour corriger ces gauchissement et vous réajuster.

Voici comment se passe un atelier typique. Divisé en 2 parties (matin / après-midi).

Session du matin,

Rassemblement à partir de 8h30. Début de la rencontre à 9h.

Présentation, rencontre des participants

Examen de votre état général.
Vous apprenez à percevoir les influences de votre état d’esprit (stress, émotions, rapport à l’autre) sur votre corps et votre équilibre global,
Vous explorer les grands principes du centrage qui tiennent compte des liens entre la tête, le corps et le coeur,
Vous expérimenterez quelques techniques simples de correction et d’optimisation du centrage,
Enfin, vous apprendrez à saisir et à renforcer votre énergie vitale.

A la fin de la Session du Matin, vous aurez appris à reconnaitre et à interpréter objectivement votre état d’équilibre ainsi que plusieurs exercices d’optimisation. Vous vous sentirez redressé(e), dénoué(e), centré(e) et délassé(e).

Session de l’après-midi,

L’après midi est le plus souvent consacré à l’étude des solutions adaptées aux besoins spécifiques des membres présents.
Vous apprendrez à vous fortifier et à vous ancrer sainement dans votre corps.
Puis, vous découvrirez comment restructurer votre corps et corriger vos gauchissements majeurs.
À la fin de cette session, vous vous sentirez peut-être un peu fatigué(e) car vous aurez beaucoup travaillé.
Cependant vous aurez acquis un sentiment de certaine confiance en vos capacités, et surtout la certitude d’avoir touché quelque chose de fort en vous qui demande à émerger et à prendre sa place.

Cercle de parole,

A la fin de la journée chaque membre sera invité à prendre la parole pour poser ses questions, partager son expérience et attester de ses acquis. Ce cercle de parole est généralement un moment de partage riche où les propos apportés deviennent un éclaircissement encourageant pour continuer votre cheminement.

Vous repartirez chez-vous avec des outils et des connaissances utiles pour continuer de travailler sereinement.

Fin de Session

Pour le confort de chacun, le nombre de participants est limité. Les places disponibles partent généralement très vite. Je vous recommande de réserver votre participation dès maintenant.

Un art-de-vivre à adopter, mais pour qui ?

Cette série d’ateliers est pour vous quelque soit votre âge, homme ou femme, notamment si vous êtes sensible à la nécessité de prendre votre vie en main, et si vous avez à cœur de reconstruire votre autonomie.

La journée est riche et intense car tout le monde travaille avec ardeur.

Personne ne reste indifférent, et vous repartirez avec une vision élargie de vos possibilités et de nombreux outils pour faire votre bout de chemin et vous construire.

La guérison, le changement ne sont pas des évènements qui arrivent à date fixe. Il s’agit d’un processus à mettre en oeuvre dans votre quotidien à la manière d’un art-de-vivre.

Plus vous savez ce que vous voulez avec la détermination d’atteindre votre but, plus vous réussirez à vous transformer. La magie est dans la pratique et la persévérance.

Le temps passe vite, les rencontres se succèdent et les places libres partent rapidement. Cliquez ici pour savoir s’il reste des places au prochain atelier et procéder à votre inscription.

Vivez pleinement !

olivier-n-big-blue

TLVbuttonAcheter2015LARGE

Toucher la Vie, c’est quoi ?